• Caroline Cugnet

Holistique, du grec "Holos" le tout

Depuis adolescente cette approche me paraissait être une évidence notamment en terme de santé. Mon corps n'est pas un assemblage de pièces détachées, déconnecté de mes émotions, de mon environnement, de ce qui me nourrit. Je suis un être humain multidimensionnel.

L'arrivée de l'endométriose dans ma vie a été une belle occasion d'expérimenter l'interdépendance de mes dimensions ! J'ai commencé par explorer le lien entre la partie de mon corps touchée et mon féminin blessé. Ensuite j'ai revu mon alimentation en prenant conscience de l'importance de celle-ci et en observant ce qui me faisait du bien ou au contraire ce qui me gênerait de l'inconfort. J'ai observé combien le stress impactait l'intensité de la douleur. J'ai appris à respirer.

Être suivie médicalement est indispensable mais ce n'est pas suffisant. Etre dans une démarche holistique permet de se réapproprier la maladie et son pouvoir d'action. Être actrice de sa vie et ne pas dépendre d'autres pour aller mieux. Cette approche est essentielle pour moi et elle me permet aujourd'hui de vivre sans traitement, avec très peu d'antalgique et surtout sans colère ni ressentiment mais pleinement dans l'acceptation de ce qui est.

Être sur ce chemin est un beau cadeau à se faire, on peut le faire seule ou accompagnée, si on ne sait pas par où commencer. Je serai heureuse de partager cela avec toi. Pour plus d'infos voir le lien dans ma bio.