top of page
  • Photo du rédacteurCaroline Cugnet

L'EFT et la meilleure version de soi-même


J'ai longtemps baigné dans le monde du développement personnel où la quête de la meilleure version de soi-même est LE truc ultime, très tendance.


Je n'ai jamais aimé ce terme, ni ce qu'il recouvre, d'ailleurs je n'ai jamais bien compris ce que cela voulait dire. Une version parfaite de soi ? Comme s'il pouvait y avoir plusieurs versions, les précédentes étant des brouillons ? Et une fois atteinte que se passe-t-il, la vie et ses événements n'ont plus prises sur nous ? On est comme figé dans cette pseudo perfection ?


La vérité c'est que cette quête est sans fin et oui je sais c'est dur à entendre mais en fait tant mieux, sinon la vie n'aurait plus la même saveur ! Ok mais l'EFT dans tout ça ? On pourrait voir ces techniques de libération émotionnelle comme un moyen d'y parvenir, d'aseptiser notre vie, de la rendre lisse sans aspérités, parfaite. Travailler sur soi toujours et encore, pour être ... la meilleure version de soi-même.


Ma vision est que les évènements de notre vie façonnent nos forces et nos faiblesses, notre singularité. Mais parfois ils laissent des traces trop douloureuses, qui nous entravent dans notre évolution. Alors on a besoin de revenir dessus pour qu'elles soient plus douces, plus légères. Garder sa spécificité, ses failles, ses ombres mais se libérer de ce qui pèse et entrave. Être fièr(e) de la manière dont on a traversé ces épreuves, ne pas oublier mais alléger, guérir et se libérer.


Ne pas être la meilleure version de soi-même mais être soi, humain(e) qui trace son chemin, être d'ombres et de lumière, parfaitement imparfait en constante évolution.


Ça résonne comment pour toi ?

Comentários


bottom of page