• Caroline Cugnet

L'huile essentielle de Copaïba de chez DoTerra, le CBD et l'endométriose

Dernière mise à jour : 12 janv.

L'huile essentielle de Copaïba est aussi appelée Baume de Copahu ou baume d'Amazonie. Cette huile est obtenue à partir de la distillation de l'oléorésine du Copaïer, arbre d'Amazonie.


C'est une de mes plus belles découvertes de ces derniers mois !

Ses propriétés sont nombreuses :

- aide à apaiser et soutenir le système nerveux,

- favorise un teint clair et lisse,

- soutient le bon fonctionnement des systèmes cardiovasculaire, immunitaire et digestif,

- a une action anti-infectieuse,

- aide à calmer les affections cutanées ...


C'est déjà pas mal me direz-vous mais ses actions antalgique et anti-inflammatoire ont été une révélation, d'où son intérêt en cas d'endométriose notamment dans la gestion des douleurs. C'est aussi une belle alternative au CBD en terme de prix.


Copaiba une alternative au CBD ? 

Les constituants chimiques de Copaiba la rendent unique. Le principal composant chimique de Copaiba est le bêta-caryophyllène, un produit chimique similaire aux cannabinoïdes présents dans le cannabis. Il agit en effet en se fixant sur les récepteurs des cannabinoïdes de type 2 et possède ainsi un effet anti-inflammatoire et antalgique en mimant l'action des principes actifs du cannabis sur ces récepteurs.

La marijuana médicale ou CBD, fait partie des cannabinoïdes (groupe de substances chimiques qui activent les récepteurs cannabis présents dans le corps humain). Dans la marijuana il y a deux composants qui affectent notre corps : le CBD et le THC.  Le THC est le composant controversé qui interagit avec nos récepteurs CB1, responsable de l'effet psychotrope (et dont la vente et l'usage sont interdits en France). Le CBD interagit avec nos récepteurs CB2 et nous procure des avantages thérapeutiques incroyables d'où l'intérêt croissant des personnes atteintes d'endométriose ces derniers temps.


Et l’huile de Copaiba ? Ce que vous ne savez peut-être pas, c'est qu'il existe un troisième type de cannabinoïde, le BCP qu'on retrouve dans l'huile essentielle de Copaiba. Ce composant a été découvert comme un cannabinoïde en 2008. Et bien qu'il soit différent du CBD, il affecte directement les mêmes récepteurs CB2 et a une forme beaucoup plus concentrée.

Ces derniers mois j'ai pu expérimenté le CBD et l'HE de Copaïba lors de douleurs liées à l'endométriose. Pour le CBD, j'ai utilisé une huile concentrée à 4%. Elle s'est avérée trop faible, l'effet était quasi nul sur la douleur. J'ai hésité à en prendre une plus concentrée mais le prix m'a un peu freinée et puis l'huile essentielle de Copaïba de chez DoTerra est entrée dans ma vie ! Je l'ai utilisée en interne, une goutte sous la langue dès les premiers signes de douleur. Elle peut être également utilisée en externe (massage sur la peau, pure ou diluée selon la surface concernée). J'ai ressenti les premiers effets au bout d'une quinzaine de minutes et les signes de douleur ont peu à peu disparu.

Pourquoi celle de DoTerra ?

DoTerra est une compagnie incroyable en terme de qualité et d'éthique. Et c'est en toute confiance que je peux utiliser leur huile essentielle de Copaïba en interne (ce que je ne ferai pas avec d'autres marques). De plus DoTerra est la première société à avoir formulé son Copaiba en utilisant 4 espèces différentes, ce qui en fait le cannabinoïde le plus concentré disponible.


Vous l'aurez compris, l'huile essentielle de Copaïba fait partie de mes indispensables !


198 vues0 commentaire